GRooViN' SALSA: une famille de 8275 membres !!!
 
AccueilConnexionPortailS'enregistrerFAQ


172 av de stalingrad
92 700 Colombes

Réservation diner & info:
01 47 84 73 02
 
  
 

 
 


172 av de stalingrad
92 700 Colombes

Réservation diner & info:
01 47 84 73 02
 

Partagez | 
 

 PROFIL: " La India "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tonton Charly
Ultimate Warrior Bavardo
Ultimate Warrior Bavardo


Masculin
Nombre de messages : 4840
Age : 45
je viens de : En régie !
Loisirs : salsa !
Points de posteur fou ! : 2324
Date d'inscription : 25/12/2005

Mon Style de Salsa :
Mon niveau en Salsa CUBAINE: Avancé
Mon niveau en Salsa PORTORICAINE: Intermediaire
Nombre d'années (total) en Salsa: 5

MessageSujet: PROFIL: " La India "   Mar 2 Mai - 20:32

India
Soy Diferente
UNIVISION MUSIC GROUP, 2006
par jsalsero (salsa france)






On attendait avec curiosité le nouvel album de la India, le dernier datant de 2002.

La chanteuse a prouvé par le passé son étonnante faculté d'adaptation : salsa "classique" avec Eddie Palmieri, latin jazz en big band avec Tito Puente, house à l'occasion, romantica pendant une grande partie de sa carrière (elle a participé à l'âge d'or commercial du style).

Quoi de neuf (enfin bon, si on veut...) cette fois-ci ? Diverses variations sur le thème du -ton : reggaeton, salsaton, merengueton (appelons ça comme ça) et une sorte de salsa flamencoton.

Comme d'habitude, la India s'y love, s'y vautre, s'y complaît et s'y trouve vocalement bien. Un peu comme si elle avait fait du -ton depuis sa plus tendre enfance.

Cet atout majeur, qui consiste à saisir l'essence même d'un style nouveau à chaque fois qu'on s'y frotte, est complété par son autre "qualité" : sa puissance vocale.

Une qualité qui peut passer pour certains (dont nous ne sommes pas, précisons-le tout de suite) pour un défaut, car elle se tempère d'un manque de nuance parfois assez marqué : la India est à fond de train tout le temps. Et il faut admettre que sur la durée d'un album, cela peut fatiguer.

Un défaut accentué par le gros son, la grosse production des titres en -ton, avec leurs rythmes synthétiques, et ce perpétuel effet de "je vais mettre la patate, vous allez voir ce que vous allez entendre !".

Pourtant, pris isoléments, chaque morceau est une réussite : les plus -ton en mettent vraiment plein la vue, et les plus salsa sont ornés de ces petits détails d'arrangements dont sont coutumiers les producteurs-arrangeurs Sergio George et Isidro Infante. On peut même y apprécier la basse de Sal Cuevas ou la voix de Tito Nieves sur quelques plages.

Le CD justifie son achat si on aime ce genre de voix, et si on sacrifie l'écoute en continu pour piocher dedans au gré des humeurs. Allergiques aux chanteuses qui patatent et a tout ce qui se termine en -ton, passez votre chemin, l'album étant garanti 100 % pataton.



--------------------------------------------------------------------------------


India par Jack el Oso ! (salsa france)

Photo: Jeff Dunas

Artiste new-yorkaise d'origine portoricaine. D้couverte par Eddie Palmieri, avec qui elle fera l'album "Lleg๓ la India - via Eddie Palmieri", elle rentre dans la l้gende par la suite pour son duo avec Marc Anthony "Vivir lo nuestro" dans la Combinaci๓n Perfecta. Elle devient alors l'une des figures de proue de la Salsa new-yorkaise moderne avec son album r้alis้ en collaboration avec Serio George "Dicen que soy", flirtant avec la musique pop am้ricaine et le jazz-rock, et proposant des textes r้solument f้ministes. Sa voix puissante et agressive devient un mod่le pour bien des imitatrices par la suite... Elle reste l'un des rares artistes f้minins dans un star-system Salsero tr่s largement masculin.



Sola - RMM, 1999

Peu de choses เ dire sur ce dernier album de la Princesa de la Salsa, si ce n'est qu'elle se "bol้rise" เ outrance. Sa Salsa romแntica m้rite plus que jamais son sobriquet de bolero rํtmico... Rien de bien dansable, donc, sur cette production malgr้ tout tr่s soign้e, qui ne mettra point le feu sur les pistes de danses, mais qui est agr้able เ l'้coute. A noter, une tr่s belle version d'un standard du bol้ro "Qu้ te pedํ" de La Lupe, dont la India n'en pas fini de s'inspirer.





Dicen que soy - RMM, 1994


Voici l'album qui a fait la gloire de India. Arrang้, que dis-je, ficel้ de main de ma๎tre par LE gourou Sergio George, il innove en bien des points. Tout d'abord, il romp avec la voix certes puissante, mais criarde de India sur son premier album avec Eddie Palmieri, en la faisant chanter beaucoup plus bas, registre qui lui va เ merveille. Puis vient la fusion, une de ses premi่res exp้riences dans ce sens: cet album flirte avec la pop am้ricaine, voire, dans certains morceaux, avec le jazz-rock, ce qui aujourd'hui n'้tonne plus personne, mais constituait alors un son compl่tement nouveau, qui provoqua enthousiasme chez certains et cris เ l'h้r้sie chez d'autres. Enfin, vient la "griffe" de India, เ savoir les textes เ connotation f้ministes, et une interpr้tation agressive et puissante qui n'est pas sans rappeller, par moments, La Lupe. On y trouve les quelques morceaux qui ont fait la l้gende de India, เ commencer par le duo avec Marc Anthony Vivir lo nuestro, l'hymne anti-macho Ese hombre, et le "single" Dicen que soy. Autre morceau fort sympathique, quoique moins connu, en duo avec Tito Nieves, No me conviene. Que l'on aime India ou pas, cet album constitue un jalon dans l'้volution de cette musique, et est l'un des premiers-n้s de la Salsa new-yorkaise moderne.






Sobre el fuego - RMM, 1998

Un album plut๔t d้cevant par rapport เ ce dont on sait India capable. Il contient n้anmoins un duo avec Celia Cruz, La voz de la experiencia, qui ne manque pas de piment, ainsi qu'une reprise Salsa du bol้ro Costumbres de Juan Gabriel. Ah, j'oubliais: ้galement une reprise de Barbara Streisand dont on se serait largement pass้...





Lleg๓ la India - via Eddie Palmieri - RMM, 1992


Premier album Salsa de la India, avec le maestro Eddie Palmieri en personne, dont on reconnait la griffe au bout de 5 secondes d'้coute เ ses arrangements "made in Palmieri". Dans son ensemble, cet album est fort sympathique, si ce n'est qu'เ l'้couter, on entend 90% de Palmieri et 10% de India, qui d้montre des talents de vocalistes certains, mais qu'on ne laisse pas vraiment s'exprimer, surtout lorsque l'on sait ce qu'elle a enregistr้ par la suite. On y trouve, entre autres la version studio de Mi primera rumba, morceau qui la fera v้ritablement connaitre. Un tr่s bon album... d'Eddie Palmieri, donc.





Ecouter / acheter
Revenir en haut Aller en bas
 
PROFIL: " La India "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marathon de Toulouse par un "neo-sptri"
» le "triple depower" des Psycho4: qui a compris?
» Utilisation du Logiciel "The Gimp"
» Essai: Trépied Photo Hama "Star 20"
» La Grande Traversée du Jura 2009 "By Littlefred"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SALSA con CLASS au GRooViN' (92 Colombes) :: 
MUSIQUE SALSA :
-
Sauter vers: